Hauptinhalte

Efficacité énergétique

Constructions nouvelles – Rénovation des bâtiments existants - Utilisation et exploitation

L'objectif d’une administration fédérale du Land neutre en CO2 ne peut être atteint en l’espace de quelques années. Des efforts particuliers sont nécessaires pour développer des concepts d'énergie alternatives, cela demande des ressources en investissements et matérielles importantes ainsi que des informations complètes sur une utilisation de l'énergie respectueuse du climat.
La plus grande part des émissions de CO2 est provoquée par l'alimentation électrique des immeubles. Par conséquent, les mesures d'atténuation dans le domaine de la construction et l'exploitation des bâtiments revêtent une importance particulière.
Pour soutenir les objectifs de réduction des émissions de CO2 du gouvernement de l'Etat de Hesse, un plan d'efficacité énergétique „Hessen 2030“ a donc été développé qui vise l'amélioration de l'efficacité et la réduction des émissions de CO2 dans les bâtiments propriétés de l'Etat de Hesse. Des mesures seront mises en œuvre dans trois domaines:

● Le secteur du bâtiment neuf

● La rénovation énergétique des bâtiments existants

● L’utilisation et l’exploitation des bâtiments 

Pour les nouvelles constructions et rénovations de bâtiments existants, des normes uniformes pour l'efficacité énergétique ont été établies à l'échelle nationale. En outre, un vaste programme de restructuration pour les bâtiments existants propriétés du Land a été mis à l'ordre du jour.
L’organisation de rencontres-conseil et de formations ou des concours sont offerts pour optimiser le comportement de l'utilisateur.
Au début de l’année 2010, l'objectif du gouvernement de l'État de Hesse, que l’approvisionnement en électricité des propriétés du Land pourrait migrer à près de 100 pour cent entièrement sur l'électricité issue de sources renouvelables (énergie verte) pouvait être atteint. Depuis lors, les propriétés du Land sont fournies avec l'hydroélectricité.

 

Achats

L'approvisionnement durable et équitable des produits et services

L'administration fédérale de l'État de Hesse s’engage à être "durable" et "équitable" et de se procurer ses produits et services avec une application cohérente des critères et en constante amélioration en termes de durabilité. Il a donc, entre autres, une exigence obligatoire de soumettre les activités d'approvisionnement de l'administration de l'Etat à la Loi sur l'énergie appliquée en Hesse, qui réglemente l'achat de produits et services efficaces énergétiquement. En conséquence, des exigences d'efficacité énergétique pertinentes et sur la consommation d'énergie considérant les impacts sur le changement climatique doivent être respectées dans la conclusion de marchés. Pour les différents groupes de produits, tels que les véhicules automobiles, les ordinateurs, les moniteurs et les équipements de bureau des fiches et des manuels en conséquence ont été mis en place.

 

Mobilité

Gestion de la mobilité professionnelle

Aussi pendant les missions et dans les flottes du gouvernement de l'Etat de Hesse, certaines approches permettent de réduire et d’éviter les émissions de CO2. La couverture de ces émissions, ainsi que des concepts de réduction et de substitution sont donc inscrits à l'ordre du jour d'un groupe de travail interministériel (IMAG), qui a développé un concept de base avec lequel le comportement de mobilité et les voyages d'affaires des employés du gouvernement de l'Etat de Hesse peuvent être mesurés. Le premier objectif est de récolter des données de base afin d'estimer les émissions provenant du segment "Missions" pour l’inscrire au bilan CO2 du Land.

Dans le cadre de ce projet, l'introduction de véhicules électriques dans les flottes des services sera encouragée.
Outre l'utilisation des véhicules électriques, une expérience pratique peut être acquise concernant l'infrastructure de recharge requise pour les véhicules électriques utilisés.

 

Le secteur du bâtiment neuf

Normes énergétiques pour les bâtiments neufs

De nouveaux bâtiments seront construits dans l'avenir au mieux sans ou avec des exigences en énergie primaire minimales. La demande d'énergie supplémentaire entrainée par de nouveaux bâtiments devant être couverte par des sources renouvelables ou de l'énergie à faible émission de carbone sous condition de faisabilité économique et technique.
Par rapport aux normes légales prévues par la Loi sur la conservation de l'énergie 2009 (EnEV 2009) les normes appliquées ici subissent un resserrement significatif. Les exigences sur la qualité énergétique de l'enveloppe du bâtiment sont même dépassées dans le cadre de nouveaux projets de construction dans le Land. Pour le développement de leurs concepts, les planificateurs de construction seront avisés par des coordonnateurs de la durabilité pour l'application des normes énergétiques. L’objectif à moyen terme dans le cadre du modèle développé en Hesse est la construction d’immeubles de bureaux "bâtiments à énergie proche de zéro".

 

Rénovation énergétique des bâtiments existants

Les normes énergétiques pour les bâtiments existants

Pour l'efficacité énergétique des bâtiments existants appartenant au Land des normes unifiées ont été établies à l'échelle nationale, avec pour principe, de se conformer dans la rénovation de bâtiments à l'objectif de base, c’est-à-dire la réglementation d'économie d'énergie actuellement en vigueur (EnEV) sans atténuation. Les nouveaux baux signés pour les bâtiments destinés à l'administration de l'Etat, visent aussi l'efficacité énergétique et s’orientent vers les nouvelles normes de construction en matière d’énergie.

 

Le programme d'efficacité énergétique et de réduction de CO2 (CO2-Minderungs- und Energieeffizienzprogramm: COME)

Pour la rénovation énergétique des bâtiments existants, le "programme de réduction des émissions de CO2 et d'efficacité énergétique" a été introduit (programme COME). Le programme a été lancé en 2012 et fonctionne avec un volume total de 160 millions d’€ d’ici 2017. Avec ce programme, les propriétés du Land seront énergétiquement rénovées, des mesures encadrant la passation des marchés seront effectuées et la mise en place d’une surveillance de l'énergie pour les propriétés d'utilisation intensive sera assurée. Actuellement, il y a plus de 60 projets de construction en planification ou en construction.

Le but étant d’établir une économie d'environ 200.000 tonnes de CO2 basée sur une période d'observation de 30 ans.
Dans le cadre du programme-COME, il est également prévu de remplacer les chaudières à combustible fossile. Les installations à combustion seront modifiées, autant que possible techniquement et économiquement, sur des sources d'énergie renouvelables telles que les granulés de bois ou des copeaux de bois. La cogénération de la production de chaleur ou de systèmes solaires thermiques sont installés dans certains bâtiments, de sorte que la puissance du générateur de chaleur peut être réduit en moyenne de 25 pour cent. Autour de 39 pour cent de l'énergie de chauffage doit être convertie à des sources d'énergie renouvelables. C’est une réduction des émissions de CO2 d'environ 659 de tonnes par an qui est projetée.

 

Utilisation et exploitation

Prise de conscience dans les comportements liés à l’énergie et exploitation optimisée

Les économies d'énergie ne peuvent se limiter aux seules mesures structurelles, mais aussi avec un comportement soucieux de l'énergie de la part des utilisateurs d'un bâtiment ainsi que l'optimisation du fonctionnement des équipements techniques. Pour augmenter le potentiel dans le domaine de l'utilisation des bâtiments, les agents du service public du Land sont invités à participer activement pour oeuvrer à une administration fédérale du Land neutre en CO2.

 

Formation continue

Pour les gestionnaires de l'énergie et les techniciens d’entretien du bâtiment, un concept de formation a été élaboré en vue de les former dans le domaine de l'efficacité énergétique dans l'utilisation et l'exploitation des bâtiments. Grâce à des modules de formation axés sur la consommation d'énergie, l’utilisation de l'énergie et l'efficacité énergétique, des connaissances pourront leur être enseignées dans ces domaines.

 

Gestion d'énergie

L’introduction d'un système de gestion de l'énergie, devrait servir de repère pour développer des modèles d'économie d'énergie dans les différents services. Les établissements participants sont ainsi encouragés et aidés à identifier le potentiel d'efficacité énergétique inexploité et à définir et mettre en œuvre des mesures ciblées, de sorte à initier un processus d'amélioration continu.

 

Coaching en économies d’énergie

En ciblant leur lieu de travail, les employés du Land se voient offrir la possibilité de s’informer sur les moyens d'économiser l'énergie dans le cadre d’une semaine de coaching. Des conseillers en énergie sont à disposition pour toutes les questions liées à l'énergie et offrir des conseils personnalisés pour économiser l'énergie au bureau.

 

Concours d'économie d'énergie

Les employés de l'administration fédérale du Land sont des multiplicateurs importants pour diffuser les idées et les objectifs d'une administration de l'Etat neutre en CO2 et pour ancrer ce projet dans l'esprit de leurs collègues.
Grâce à des concours d'économie d'énergie dans les départements, la prise de conscience des agents du Land est affûtée pour un comportement d'économie d'énergie et afin de réduire ainsi la consommation d'électricité, de chauffage et d'eau dans la propriété.
En 2010/2011, pour la première fois à cette échelle et de cette ampleur, un concours d'économie d'énergie "Energie Hessen Cup" a été réalisé dans 41 propriétés du Land et permis ainsi de réveiller chez les fonctionnaires leur intérêt à participer activement et avec enthousiasme au thème de l'économie d'énergie.
Après le succès de "la coupe de l'énergie Hessen", la poursuite du projet à partir de 2012 a permis de créer des "tandems d'économie d'énergie". Dans les partenariats d'économie d'énergie les participants au concours expérimentés, agissant comme multiplicateurs, ont transmis leurs connaissances en économie d'énergie et d'eau aux employés du Land dans d'autres propriétés de l’administration.
Lors du deuxième concours "Energie Hessen Cup II", les prévisions ont pu être confirmées d’atteindre jusqu'à 10 –15 pour cent d’économies d’énergie et d'eau, uniquement par le comportement de l'utilisateur. Les attentes ont été même dépassées dans certains cas.